Laveuses cassées et chat

L’obsolescence programmée

L’obsolescence programmée ou l’encouragement au gaspillage à outrance ?

Vous-est-il déjà arrivé de croire que tout se liguait contre vous à cause de divers incidents par ci par là ? euh à tout hasard, par exemple,

  • que votre drap de lit pourtant bien choisi en coton à 100% et au tissage bien serré finit par avoir de petits trous après seulement 4 usages,
  • ou votre appareil photo que vous avez quand même acheté à une centaine de dollars plus taxes et que vous ne sortez de sa pochette que lors de vos vacances, commence à voir son vernis s’écailler,
  • ou que votre blender dûment acheté également dans un magasin réputé voit la partie en plastique changer de couleur après quelques lavages (à la main) et ne donne plus l’impression d’être propre et que si par inadvertance, il se fissure ou se casse, vous n’avez pas de pièce de rechange mais vous êtes obligée de racheter le blender au complet,
  • idem la chaufferette que vous utilisez ponctuellement le matin (càd 15 mns maximum) pour vous réchauffer en hiver rend l’âme après maximum 2 hivers,
  • votre parapluie qui ne résiste pas a un petit vent,
  • et j’en passe, la liste étant quasiment infinie…

Eh bien sachez que ce n’est pas Madame la chance qui n’était pas au rendez-vous ni un manque de bol ni un sortilège qu’on vous aurait lancé. En effet, tout trouve explication dans un documentaire intitulé « L’obsolescence programmée » qui a été diffusé il y a quelques années déjà, sur Arte (chaîne franco allemande reconnue) et que vous pouvez visionner à la fin de cet article.

tv cassée

 

Je ne veux faire de publicité à personne mais alors que je me posais entre autres des questions sur le fait que mes parents utilisent toujours de vieux draps qui paraissent comme neufs, d’anciennes serviettes de tables en tissu ou même de très beaux services, qu’ils disposent toujours de leur vieux chauffage électrique etc., après de nombreuses années, mes interrogations trouvèrent enfin réponses grâce à ce documentaire. Donc j’en profite aujourd’hui pour partager avec vous cette information après l’avoir fait avec mes amis il y a de cela quelques années. Le documentaire n’est pas récent mais il reste d’actualité.

Ainsi de nouveau, la notion de responsabilité partagée émerge. Nous en tant que citoyens consommateurs, on a une responsabilité d’éviter la surconsommation ou consumérisme et d’opter pour les bons choix. Après tout, on parle de l’utilisation de notre argent et ces pertes mises bout à bout finissent par être importantes.

Cassé par terre

De l’autre, on n’est pas aidé par cette société obnubilée par le gain économique à court terme au détriment du bon sens, de l’éthique, de la morale d’autant plus qu’on peut conclure sans se tromper que c’est au seul bénéfice des producteurs finalement. En d’autres termes, nous encourageons quelques poignées de personnes à s’enrichir sans foi ni loi au détriment de la majorité.

Une fois qu’on comprend leur raisonnement, il est facile d’extrapoler et d’appliquer cette nouvelle compréhension à d’autres domaines. Cela explique le nombre élevé d’assurances vendues à tous les niveaux (et des commissions qui vont avec) y compris dans les appareils électroménagers et technologiques alors que lesdits produits sont censés être garantis de défauts et fonctionner normalement au moins une voir deux années entières.

Dans le même sens, on conçoit plus facilement pourquoi il y a une course incroyable aux inventions et innovations diverses. On crée un super produit au départ après l’avoir targué de tous les super qualificatifs. Puis quelques années après, on en crée un supposément encore plus performant, puissant, efficace jouant ainsi sur notre faible mémoire que c’était exactement ce qui nous avait été promis avec le premier. De plus, top du ridicule, c’est que souvent, la modification ne porte que sur l’emballage, l’étiquetage … bref on modifie la forme et non nécessairement le fond.

Sinon, étrangement, ce n’est qu’après plusieurs années de mise sur le marché dudit produit, qu’on nous annonce officiellement que des recherches ont été faites (alors que supposées être entreprises et confirmées auparavant) et que le produit doit être retiré, voir remplacé … Et il ne s’agit pas de faits isolés, chaque jour, des voix indépendantes tentent d’attirer l’attention du public sur de multiples produits nocifs mis en circulation en toute légalité.

image1399773640

Toutefois, lorsque lesdits produits doivent être remplacés, il faut comprendre échanger ce qu’on détient pour un autre meilleur, plus santé, plus sécuritaire ou pire plus écologique entre autres et ce, qu’il s’agisse d’antivirus (latents), de produits cosmétiques ou alimentaires. Tout y passe. Ainsi dans tous les cas, on se retrouve plein participant au consumérisme et au gaspillage.

Minou sur laveuses

 

Dans le même sens, de nouveaux « faux » besoins continuent d’être crées remettant en cause la fameuse pyramide de base de Maslow. Et de là, un seul pas pour déduire que la mode a certainement été créée à ce dessein car elle résume à elle toute seule tout ce gâchis et contribue effectivement au diktat de la société avec notre bénédiction.

Lou_c auteure

Poursuivez votre lecture de l’obsolescence programmée sur cet article de blog.

25 réflexions au sujet de « L’obsolescence programmée »

  1. Bon reportage, sauf la partie sur l’ampoule qui est grotesque : on peut
    toujours augmenter la durée de vie d’une ampoule en la sous-voltant, et si
    personne ne le fait, c’est tout simplement parce que sa perte de rendement
    est alors très supérieure à ce qu’on gagnerait sur sa durée de vie.
    Diminuer un rendement énergétique n’a JAMAIS été un moyen de faire des
    économies d’énergie, mais au contraire d’en gaspiller. Et bien entendu,
    comme c’est caché au milieu de choses exactes, les gogos marchent !

  2. C’est pour ces raisons que j’ai définitivement mis en liste noire la marque
    EPSON pour les imprimantes car mises en panne intentionnellement par ce
    constructeur, Avéré par plusieurs personnes sur la même imprimante et
    confirmé sur internet, il existe un soft pour réinitialiser les CX82 par ex.

  3. Je me permet juste une petite remarque histoire de remettre les choses un
    minimum à leur place. Je travail actuellement dans une enseigne de la
    grande distribution en tant que responsable du S.A.V et cela depuis 5ans,
    pour avoir vu pas mal d’imprimante passer devant moi vous pouvez me croire
    que Epson n’est pas moins fiable que HP, Dell, Lexmark, … Et il ne faut
    pas perdre de vu que dans 50% des cas, quelques soit le type de matériel,
    les pannes sont du à l’utilisateur et non au matériel

  4. Tu confonds Hardware et Software… Ton android il tourne sur du matos
    coréen qui utilise les même techniques pour limiter la durée de vie. Pareil
    pour linux faut bien que ça tourne sur quelque chose conçu dans une usine.

  5. Je vois que même un reportage intelligent aux explications simples et
    frappantes n’ont aucune efficacité sur les esprits embrumés d’idéologies
    douteuses. « Encore un juif ». Ca va pas de dire des bêtises pareil, à notre
    époque en plus lol

  6. Depuis un moment, je fais comme dans les pays pauvres, j’apprends à réparer
    : c’est le meilleur contre à l’obsolescence programmé. D’expérience, la
    plupart des appareils électroniques se réparent en quelques minutes avec un
    tourne-vis.

  7. C’est bien ce qu’on lui reproche. La durée de vie est UN des paramètres du
    choix, et en aucun cas le seul. Les Traction-Avant qui consommaient 10
    litres au 100 roulent toujours, c’était du costaud… mais n’intéressent
    plus que les riches vu leur consommation. Et si tu veux des ampoules comme
    on en faisait dans les années 20, qui pouvaient durer plus de 60 ans et
    éclairaient comme de mauvaises bougies, le marché créera le produit. Mais
    leurs propriétaires les ont au contraire toutes virées.

  8. Et par ailleurs, non, l’intelligence des ingénieurs dans le domaine de
    l’informatique est des communications a servi à faire DE PLUS EN PLUS de
    choses avec DE MOINS EN MOINS de ressources, ce qui est la véritable
    écologie. Si une feuille de papier m’est plus commode et moins chère qu’une
    plaque de marbre pour prendre des notes, peu me chaut qu’elle soit moins
    durable pour cet usage précis. Il fallait dix secondes pour y penser. Tu
    n’avais pas dix secondes ?

  9. Les possesseurs de Traction Avant possèdent aussi de petits ateliers où ils
    peuvent fabriquer eux-mêmes leurs pièces de rechange. On vient aussi de
    sortir sur le marché une cafetière de cuisine à dosette 100% réparable
    soi-même. La Logan s’entretient par le particulier sans électronique
    coûteuse et s’est vendue comme des petits pains sans la MOINDRE publicité
    en France. Tout cela va dans le bon sens (sauf qu’une Citroën 15-6, c’est
    pas écologique question consommation).

  10. Somme toute, les amateurs de cette émission voudraient le beurre et
    l’argent du beurre : avoir du durable, mais en continuant à payer le prix
    des produits à durée de vie courte. Le durable existe : achetez du Miele ou
    une Rolls, mais soyez un peu conséquents et allongez le prix de la Miele ou
    de la Rolls, les amis. Et sacahez qu’à ce prix il ne sera PLUS question de
    changer de modèle comme de chemise : vous en prendrez pour 25 ans. Moi,
    c’est ce que je fais (pas pour la Rolls, je roule Autolib).

  11. L’avenir écologique de la consommation est sans doute dans la « consigne » :
    on paie le vrai prix du recyclage (pas la somme symbolique actuelle) quand
    on achète l’appareil, et une forte partie vous en est remboursée si vous le
    rapportez dans un certain créneau pour recyclage : cela permettra de mettre
    en place des chaînes de démontage qui seront le symétrique exact des
    chaînes de montage. Et plus le démontage sera facile, plus grand pourra
    être le remboursement de la « consigne ». Faut réfléchir.

  12. perso je pleure du nucléaire , de la chimie antifongique et co et des
    polymère de plus en plus inquiétant que l’on nous pond a bout de chanmp,
    ils ont créé de la fonte d’alluminium pour se rendre compte qu’il etait
    chimiquement tres fixateur sur les tissus organique du a l’oxyde lié , et
    ils se sont rendu compte que lallu navais aucun bénéfice pour un organisme
    vivant , bien pensant quils sont , ils nous ont donc monté des centrale de
    « fonte de plutonium » uranium and co . good luck with MOX …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *