Archives de catégorie : consommation

Un fruit ou de l’eau sucrée?

Mordre à pleines dents dans une pêche et avaler… de l’eau sucrée. Manger toujours plus, pour se nourrir de moins en moins. Tandis que, dans les pays développés, nos apports en calories augmentent, la plupart des aliments non transformés que nous consommons – fruits, légumes et céréales – deviennent des coquilles vides sur le plan nutritionnel.
Continuer la lecture de Un fruit ou de l’eau sucrée?

L’incinération est-elle plus écologique ?

Il ne semblerait pas.

*  Bien entendu, une incinération se fait un corps/un  cercueil à la fois.  Il faut savoir aussi que certains  décident d’être incinérés avec leur  cercueil qui est  même, des fois, en métal ( ?!) sinon dans un contenant de  crémation combustible (généralement bois ou carton  rigide). Continuer la lecture de L’incinération est-elle plus écologique ?

Et si on arrêtait de gaspiller bêtement l’électricité en jouant juste sur les gaspillages si évidents en premier lieu ?

1.    Avez-vous déjà marché entre 1h et 4h du matin dans une des rues marchandes de Montréal ? Je l’ai fait à plusieurs reprises et à diverses heures et jours de la semaine. Mis à part quelques tronçons qui sont plus animés que d’autres, c’est souvent désert. Alors expliquez-moi pourquoi la majorité des magasins et restaurants fermés à ces heures là sont-ils illuminés, et quelques fois de la même manière qu’en plein jour ? J’avais pensé à la sécurité mais il existe des caméras détectrices de mouvement qui s’illuminent au passage. Il y en même qui vendent des appareils électriques et qui filment votre passage dans la rue (vous voyez votre image sur les TV exposées) et pourtant le reste du magasin a plusieurs lumières « ON ». Quand j’ai commencé à poser des questions à certains commerçants, ils m’ont tous dit que c’était pour que les gens les voient ?!! A ces heures là !!! Je ne vois pas quel genre de clientèle ils peuvent attirer. En plus, après minuit, on croise plus des gens sortant des bars, discothèques ou partys donc en général assez distraits ou du moins peu sobres pour pouvoir se rappeler quoique ce soit le lendemain. Et en supposant qu’ils aient eu le coup de foudre pour un article exposé, combien de passants vont-ils passer à l’acte et surtout cela vaut-il le coup par rapport à l’électricité utilisée ? A la limite, de la fermeture dudit commerçant à 23 heures pour les magasins réguliers, je peux comprendre.

Continuer la lecture de Et si on arrêtait de gaspiller bêtement l’électricité en jouant juste sur les gaspillages si évidents en premier lieu ?

L’obsolescence programmée

L’obsolescence programmée ou l’encouragement au gaspillage à outrance ?

Vous-est-il déjà arrivé de croire que tout se liguait contre vous à cause de divers incidents par ci par là ? euh à tout hasard, par exemple,

  • que votre drap de lit pourtant bien choisi en coton à 100% et au tissage bien serré finit par avoir de petits trous après seulement 4 usages,
  • ou votre appareil photo que vous avez quand même acheté à une centaine de dollars plus taxes et que vous ne sortez de sa pochette que lors de vos vacances, commence à voir son vernis s’écailler,
  • ou que votre blender dûment acheté également dans un magasin réputé voit la partie en plastique changer de couleur après quelques lavages (à la main) et ne donne plus l’impression d’être propre et que si par inadvertance, il se fissure ou se casse, vous n’avez pas de pièce de rechange mais vous êtes obligée de racheter le blender au complet,
  • idem la chaufferette que vous utilisez ponctuellement le matin (càd 15 mns maximum) pour vous réchauffer en hiver rend l’âme après maximum 2 hivers,
  • votre parapluie qui ne résiste pas a un petit vent,
  • et j’en passe, la liste étant quasiment infinie…

Eh bien sachez que ce n’est pas Madame la chance qui n’était pas au rendez-vous ni un manque de bol ni un sortilège qu’on vous aurait lancé. Continuer la lecture de L’obsolescence programmée

La folie du cumul

Alors que l’homme moderne individualiste et compétitif s’entoure de possessions et de gadgets à n’en plus finir, voilà qu’il est de plus en plus malade de corps, de cœur et d’esprit et de surcroît malheureux.

Comment peut-on arriver à cet état de collectionneur multiple?

Quelques pistes de réflexions en vrac:

Continuer la lecture de La folie du cumul

L’ÉcoFrugalité ?

Sobriété, frugalité, bien-vivre : ces mots sont au cœur de la critique des sociétés industrielles.  Pour lutter contre un modèle jugé aliénant, de plus en plus de citoyens inventent de nouvelles manières de vivre ensemble transports alternatifs, , partage de savoirs.

« Décroissance », « simplicité volontaire », « sobriété heureuse »…

Ces notions évoquent-elles la même posture ?

Continuer la lecture de L’ÉcoFrugalité ?